Samuel et Benoît sont arrivés !

… et ils ne sont pas les seuls ! D’ici peu, vous aurez aussi la présentation de la famille Leroy, arrivée également à la fin du mois de septembre.

Pardon pour ce silence un peu long… il y a eu les vacances en août, et le mois de septembre est passé très vite, car bien chargé.

Nous avons eu la joie d’accueillir de nouveaux chrétiens : une quinzaine de jeunes qui ont été baptisés il y a deux semaines, et d’autres suivent !

Du côté matériel, nous allons réaliser le projet annoncé de panneaux solaires, grâce à l’appui d’un diocèse d’Allemagne. Ce projet va nous permettre de réduire quasi à zéro nos frais mensuels d’électricité !

La mission continue ! Et nous avons encore besoin de votre soutien, merci !!

Padre Thomas

Témoignage

IMG_2878Béatrice, qui a passé 15 jours chez nous au mois de mai dernier, nous partage son témoignage. Merci Béatrice, de ta présence et de ton aide !

Comment ne pas être touché par « Les Alagados »

Ce quartier dans cette ville de Bahia est un lieu où j’ ai rencontré des témoins du Seigneur à travers l’œuvre d’Irma Dulce.

Ses habitants ainsi que la communauté ecclésiale m’ont touchée jusqu’au fond de mon cœur.

La joie, l’amitié, la générosité et le partage sont les maître-mots de ce lieu qui se développe à travers le soutien scolaire, Procapaz, l’école de mission de la communauté de l’Emmanuel.

La pédagogie qui est mise en place pour le soutien scolaire est tout à fait exceptionnelle et pleine d’intelligence.

Les enfants aux sourires larges et généreux vous embrassent sans condition avec un regard confiant et désarmant.

« Ne rien avoir, mais tout donner » : son temps, sa présence, son amour, c’est ainsi que cette fourmilière marche. C’est stupéfiant !

Le Seigneur est là au milieu de ces drames humains à travers les regards d’enfants, dans les gestes les plus simples.

L’Amour de Dieu se manifeste si fort à travers ces lieux de souffrances, d’extrême pauvreté humaine. 

Oui, je l’ai vu, sans condition, sans fard, si justement, si généreusement.

Merci Seigneur, je crois en Toi, en Ta force, Ta joie et Ta Victoire.

Eu tenho saudade de vocês todos  

Béatrice

Samedi c’était kermesse !

en cas de problème pour visualiser la vidéo, cliquer ici : https://youtu.be/Ey3iQB1PdXs

Chers amis,

Eh oui, des kermesses on en a ici aussi ! Avec les danses et l’ambiance bien particulières de la région.

Pour la paroisse, c’est un moment de grande joie fraternelle, qui réunit les paroissiens, mais aussi les bénéficiaires de nos projets sociaux, et plus largement les habitants du quartier, toujours heureux de faire la fête !

C’est donc aussi un moment d’évangélisation à travers la vie fraternelle. Moment sans alcool, car ce dernier fait tant de ravages dans les rues de notre quartier… et, de fait, nous expérimentons que « la fête est plus folle » 😉

Samedi nous avons la joie d’accueillir le P. Walter, nouveau vicaire qui arrive du Nicaragua, et le 28 nous commençons la neuvaine de préparation à la fête patronale de notre paroisse.

Bref, un mois de juin festif !

Merci à tous de votre soutien.

Padre Thomas

TV Aparecida est venue aux Alagados !

 

TV Aparecida, une des principales télévisions catholique du Brésil, est venue faire un petit reportage chez nous la semaine dernière. Celui-ci a été diffusé dans le Brésil entier !

Une occasion pour vous de travailler votre portugais 😉

Obrigado !

Chers Amis,

Depuis hier, notre cloche sonne les heures et un « vrai » Angelus, comme vous pouvez le découvrir sur la vidéo ! Soyez remerciés de votre aide.

Par ailleurs, nous avons la joie d’accueillir dans quelques semaines un vicaire qui travaillera à mi-temps pour la paroisse ! Le Père Walter est prêtre de l’Emmanuel, et vient du Nicaragua pour une mission de trois années aux Alagados. J’aurai l’occasion de vous le présenter davantage lorsqu’il sera arrivé.

Nous avons aussi préparé la Pentecôte d’une manière toute spéciale cette année, chaque mercredi soir du temps pascal, pour vivre une nouvelle effusion de l’Esprit Saint, et recevoir les charismes dont nous aurons besoin pour le mois de la mission en octobre prochain !

Belle fête de Pentecôte à tous !

P. Thomas

Un marteau pour la cloche

Bonjour à tous,

Depuis fin novembre, nous avons la joie d’entendre la cloche sonner trois fois par jour pour l’angélus ! Et ici, les gens apprécient et le disent… Aucune plainte des riverains, bien que le premier angélus soit à 6h du matin !

Pour aller au bout de ce projet, nous aimerions compléter le mécanisme de balancement par un marteau, qui permettrait de sonner les heures. C’est une manière de sanctifier le temps, dans un quartier qui manque de repères.

Ce projet nous coûtera 5.400 R$, c’est-à-dire 1.250 €. Pouvons-nous compter sur votre aide pour cela ? Si oui, vous pouvez faire un don par CB ici ou bien par virement ici. Dans les deux cas, ce don ne sera pas défiscalisé, car l’Etat français ne finance pas (encore) l’achat de cloches pour les églises 😉

Merci, vivons la mission ensemble !

Père Thomas

Une nouvelle année pastorale va commencer

Chers Amis,

Quelques visages à vous partager en ce début d’année pastorale.

J’en profite pour vous signaler qu’avec la nouvelle réforme fiscale, il est possible de faire des dons déductibles de la même manière qu’auparavant, et ce dès le début de l’année !

En effet la fin 2018 a été plutôt « sèche » pour les Amis des Alagados, et nous avons besoin de vous pour continuer à servir les plus pauvres ici !

Dans le même temps, nous avons conscience de la nécessité de développer une recherche de fonds locale, au Brésil. Cela prendra un peu de temps, car la différence culturelle rend particulièrement délicat ce genre de travail.

Merci de votre soutien,

Père Thomas

Le temps file !

Voici déjà deux mois que je ne vous ai pas envoyé de nouvelles…

Rapidement, une petite vidéo pour vous adresser tous mes vœux pour cette nouvelle année.

Janvier ici, ce sont les vacances d’été. Le rythme paroissial est donc un peu modifié, et axé essentiellement sur la préparation de la rentrée, fin février.

En projet, une école paroissiale missionnaire ! Je vous en parlerai davantage dans quelque temps.

Merci de votre fidélité !

P. Thomas

La fin de l’année approchant…

img_4742-2.jpg

Chers Amis des Alagados,

Comme vous le savez, l’année paroissiale ici est calquée sur l’année civile : elle commence en février et se termine en décembre. C’est l’occasion de partager avec vous un premier bilan de cette mission.

Découverte et connaissance mutuelle

Un changement de curé est un événement dans toute paroisse ; il faut s’habituer au nouveau venu… Ici c’est encore un peu plus marquant, à cause de la différence de culture entre le Brésil et la France, mais aussi à cause de l’histoire bien particulière de notre paroisse. Il faut donc pas mal de temps pour apprendre à se connaître, et trouver le rythme de marche qui convient à tout le monde.

L’image contient peut-être : 3 personnesAprès une année de vie partagée ici, il me reste encore beaucoup à apprendre ! Cependant (graças a Deus comme on dit ici !), je progresse dans la compréhension de mes paroissiens : leur goût prononcé des processions et autres fêtes, leur besoin d’un curé qui soit proche d’eux au quotidien… et aussi leur phobie de l’engagement et de la responsabilité ! Je crois qu’ils apprennent aussi peu à peu à me connaître, à comprendre que je ne suis pas la réplique exacte de mon prédécesseur, et que Dieu nous conduit à travers tout cela.

Un dynamisme missionnaire

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes assisesUne des nécessités de notre paroisse est d’être en mouvement permanent ! L’enchaînement des événements et projets lui permet de rester vivante. Ainsi, en 2018, et pour n’en citer qu’une partie, se sont succédés les chemins de Croix dans la rue, les neuvaines et triduum de diverses fêtes liturgiques et en particulier de la fête patronale, la kermesse paroissiale, le forum des jeunes, la semaine de la famille, la semaine de la jeunesse, l’école des parents, la semaine missionnaire, le développement de la pastorale du tourisme…

L’image contient peut-être : 13 personnes, personnes souriantes, personnes deboutIl existe toutefois un risque avec l’événementiel : le ponctuel peut prendre le pas sur la continuité. C’est pourquoi j’ai mis en place au cours de la seconde moitié de l’année la « campagne de la cloche », dont vous avez déjà entendu parler, afin que tous ces événements puissent s’inscrire dans une logique missionnaire établie dans la durée. Dans quelques semaines nous allons recevoir notre nouvelle cloche, et l’objectif est que toute la paroisse puisse devenir de plus en plus « signe de Dieu pour le monde ». J’ai constitué une petite équipe qui accompagne les différents groupes de la paroisse dans cette dynamique missionnaire.

Au service de la personne humaine et de la société

IMG_4213L’évangélisation, dans un quartier comme le nôtre, passe par les œuvres sociales. Vous connaissez déjà les projets que nous mettons en œuvre : le soutien scolaire, la formation professionnelle et l’accompagnement des jeunes filles enceintes. Il y a aussi la soupe populaire, l’artisanat, le centre de gériatrie, des consultations par une psychologue… et la vie quotidienne, faite de visites et d’accompagnement, pas uniquement spirituel !

Cette présence de la paroisse est importante pour les personnes, mais également pour la favela en tant que telle. En effet, la situation de notre église, au sommet d’une colline au cœur de la favela, est un symbole, significatif de la réalité du quartier. Pour le dire autrement, quand la colline est en paix, le quartier va mieux. C’est pourquoi nous travaillons étroitement avec les autorités publiques pour améliorer le cadre de cette colline. Un projet est en cours de négociation, je vous donnerai davantage de nouvelles dès que les choses avanceront !

Votre soutien compte !

Le leitmotiv des Amis des Alagados est : « Vivons la mission ensemble ! » C’est ce que nous essayons de faire depuis un peu plus d’un an, et je peux vous témoigner que cela porte des fruits : de mois en mois, la mission progresse aux Alagados. Ensemble, nous pouvons continuer.

En cette fin d’année, il est encore temps de faire un don défiscalisé pour l’année 2018. Si vous êtes intéressé(e), c’est ici que ça se passe : faire un don défiscalisé.

Merci à vous, soyez assurés de ma prière pour vous et vos familles,

Padre Thomas