« Lorsque tu donnes un festin… » Lc 14,13

Aujourd’hui, Evani fête son anniversaire.
Evénément très important dans la culture brésilienne, l’anniversaire est en général célébré à la maison, avec les plus proches. Encore plus dans le contexte actuel, puisque nous ne sommes pas encore sortis totalement du confinement.

Mais voilà: Evani est chrétienne, et paroissienne très engagée. Alors, forcément, ça modifie un peu (beaucoup ?) la manière de vivre les choses, y compris de célébrer son anniversaire.

Pour commencer, Evani est allée à la messe, à 7h ce matin, et a reçu, à la fin de la célébration, la bénédiction que nous donnons de manière habituelle à ceux qui célèbrent avec gratitude le don de la vie.

Et puis, Evani a fait préparer un gâteau, un gros gâteau avec de la crème… et puis finalement non, elle en a fait préparer deux, et a acheté aussi tout un tas de « salgados », sortes de petits fours salés que les gens aiment manger lorsqu’il font la fête. Ainsi, elle pourra avoir de nombreux invités.

Evani, comme la plupart des gens ici, a une grande partie des membres de sa famille dans le quartier ; pas compliqué donc de réunir beaucoup de monde autour d’elle et partager toutes ces victuailles. Mais cette année, elle a choisi autre chose.

Il faut dire que, depuis plusieurs années, Evani est une cheville ouvrière de la soupe que nous distribuons à environ 300 personnes tous les 15 jours. Elle aime toutes ces personnes, les plus pauvres du quartier. Aujourd’hui, elle a donc choisi de fêter son anniversaire avec eux.

A 16h, tout est prêt, la table est dressée, il ne manque plus que les invités (qui ne le savent pas encore). Elle sort dans la rue, et appelle tous les enfants qu’elle trouve ; c’est avec eux qu’elle fêtera son anniversaire !

“Dépêche-toi d’aller sur les places et dans les rues de la ville ; les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux, amène-les ici.” (Lc 14,21)

Les invités furent nombreux, la joie immense, et, croyez-le, il ne resta pas une miette !

Avec le Carême, début d’une nouvelle année pastorale

Chers Amis,

Nous voici au début du Carême, synonyme pour nous de début d’une nouvelle année paroissiale.

Après la période festive et désordonnée du Carnaval, nous sommes heureux de nous retrouver dans cette période de grâce ! C’est l’occasion en particulier de vivre le Chemin de Croix, moment tant aimé des paroissiens et de l’ensemble des habitants du quartier… Les enfants du soutien scolaire et de la catéchèse ont leur propre Chemin de Croix, ce qui ne les empêche pas de participer à celui qui a lieu tous les vendredis soir dans les rues du quartier. C’est très beau de voir comment, lorsque s’approche notre procession, les gens baissent le volume de leur sono, s’approchent avec respect… Décidément, le peuple brésilien a un sens du sacré qui peut faire des envieux !

A chaque station, une petite mise en scène évoque ce que nous contemplons, puis quelques versets de l’Ecriture introduisent une longue intercession composée à chaque fois par un paroissien différent : nous prions pour les familles, les malades, les prisonniers, les enfants… Le Chemin de Croix résonne tant avec la réalité de ce que vivent petits et grands, que je comprends mieux pourquoi les plus pauvres sont aussi les plus proches de Jésus !

Le début de l’année paroissiale, c’est bien sûr la reprise des activités, avec des équipes renouvelées, des projets d’évangélisation, des nouvelles idées… Bref, beaucoup de joie et de perspectives !

En cette première semaine du Carême, la joie est encore plus grande puisque nous avons eu la visite d’un ancien curé de la paroisse, Dom Dominique You, devenu depuis évêque de Conceição de Araguaia, dans l’Amazonie !

Côté travaux, nous avons entrepris d’aménager le centre pastoral, côté rue, pour accueillir un bazar de vente de vêtements. En effet, nous recevons beaucoup de donations de vêtements. Une partie est destinée aux familles les pauvres du quartier, et l’autre partie sera vendue dans ce nouveau local, pour aider la paroisse à trouver un équilibre financier, après lequel nous courons sans cesse !

Autre initiative qui va enfin être réalisée, après un peu plus d’un an d’études et de recherche de fonds : 100 m2 de panneaux solaires seront installés sur le toit du presbytère, nous faisant ainsi économiser la quasi-intégralité de la facture d’électricité.

Tout ceci est possible grâce à votre aide; soyez-en remerciés de tout cœur.

Bonne route vers Pâques

Padre Thomas

Samedi c’était kermesse !

en cas de problème pour visualiser la vidéo, cliquer ici : https://youtu.be/Ey3iQB1PdXs

Chers amis,

Eh oui, des kermesses on en a ici aussi ! Avec les danses et l’ambiance bien particulières de la région.

Pour la paroisse, c’est un moment de grande joie fraternelle, qui réunit les paroissiens, mais aussi les bénéficiaires de nos projets sociaux, et plus largement les habitants du quartier, toujours heureux de faire la fête !

C’est donc aussi un moment d’évangélisation à travers la vie fraternelle. Moment sans alcool, car ce dernier fait tant de ravages dans les rues de notre quartier… et, de fait, nous expérimentons que « la fête est plus folle » 😉

Samedi nous avons la joie d’accueillir le P. Walter, nouveau vicaire qui arrive du Nicaragua, et le 28 nous commençons la neuvaine de préparation à la fête patronale de notre paroisse.

Bref, un mois de juin festif !

Merci à tous de votre soutien.

Padre Thomas

TV Aparecida est venue aux Alagados !

 

TV Aparecida, une des principales télévisions catholique du Brésil, est venue faire un petit reportage chez nous la semaine dernière. Celui-ci a été diffusé dans le Brésil entier !

Une occasion pour vous de travailler votre portugais 😉

Obrigado !

Chers Amis,

Depuis hier, notre cloche sonne les heures et un « vrai » Angelus, comme vous pouvez le découvrir sur la vidéo ! Soyez remerciés de votre aide.

Par ailleurs, nous avons la joie d’accueillir dans quelques semaines un vicaire qui travaillera à mi-temps pour la paroisse ! Le Père Walter est prêtre de l’Emmanuel, et vient du Nicaragua pour une mission de trois années aux Alagados. J’aurai l’occasion de vous le présenter davantage lorsqu’il sera arrivé.

Nous avons aussi préparé la Pentecôte d’une manière toute spéciale cette année, chaque mercredi soir du temps pascal, pour vivre une nouvelle effusion de l’Esprit Saint, et recevoir les charismes dont nous aurons besoin pour le mois de la mission en octobre prochain !

Belle fête de Pentecôte à tous !

P. Thomas

Un marteau pour la cloche

Bonjour à tous,

Depuis fin novembre, nous avons la joie d’entendre la cloche sonner trois fois par jour pour l’angélus ! Et ici, les gens apprécient et le disent… Aucune plainte des riverains, bien que le premier angélus soit à 6h du matin !

Pour aller au bout de ce projet, nous aimerions compléter le mécanisme de balancement par un marteau, qui permettrait de sonner les heures. C’est une manière de sanctifier le temps, dans un quartier qui manque de repères.

Ce projet nous coûtera 5.400 R$, c’est-à-dire 1.250 €. Pouvons-nous compter sur votre aide pour cela ? Si oui, vous pouvez faire un don par CB ici ou bien par virement ici. Dans les deux cas, ce don ne sera pas défiscalisé, car l’Etat français ne finance pas (encore) l’achat de cloches pour les églises 😉

Merci, vivons la mission ensemble !

Père Thomas

Une nouvelle année pastorale va commencer

Chers Amis,

Quelques visages à vous partager en ce début d’année pastorale.

J’en profite pour vous signaler qu’avec la nouvelle réforme fiscale, il est possible de faire des dons déductibles de la même manière qu’auparavant, et ce dès le début de l’année !

En effet la fin 2018 a été plutôt « sèche » pour les Amis des Alagados, et nous avons besoin de vous pour continuer à servir les plus pauvres ici !

Dans le même temps, nous avons conscience de la nécessité de développer une recherche de fonds locale, au Brésil. Cela prendra un peu de temps, car la différence culturelle rend particulièrement délicat ce genre de travail.

Merci de votre soutien,

Père Thomas

Le temps file !

Voici déjà deux mois que je ne vous ai pas envoyé de nouvelles…

Rapidement, une petite vidéo pour vous adresser tous mes vœux pour cette nouvelle année.

Janvier ici, ce sont les vacances d’été. Le rythme paroissial est donc un peu modifié, et axé essentiellement sur la préparation de la rentrée, fin février.

En projet, une école paroissiale missionnaire ! Je vous en parlerai davantage dans quelque temps.

Merci de votre fidélité !

P. Thomas